CARTOUN SARDINES THÉÂTRE

Du théâtre mais pas que…      

Reprise exceptionnelle du spectacle de Cartoun Sardines, joué près de 400 fois en France et Dom-Tom

Faust

Faust
Avec le film de F.W MURNAU (1926)

Adaptation musicale et théâtrale, sonorisée en direct, d’un chef-d’œuvre du cinéma expressionniste. Tragique, émouvant et burlesque…
Hybride, inclassable et forcément très attachant.
A l’occasion du 45eme anniversaire de la compagnie, nous souhaitons  reprendre ce spactacle qui a été, depuis 2011, très largement plébiscité à travers toute la France metropolitaine et d’outre mer.
Nous voulions confronter, depuis longtemps, notre travail à un chef-d’œuvre du film muet. Nous avons choisi le Faust de Murnau.
Nous sommes ici dans le cinéma expressionniste allemand de l’entre-deux guerres (1926), avec une dramaturgie préfigurant le chaos imminent : une manne pour l’interprétation et une confrontation féconde entre cinéma, musique et spectacle vivant.
Il s’agit d’écrire une musique originale, d’ajouter divers bruitages et les voix des personnages comme décor supplémentaire de jeu, créant une parfaite vie sonore au film. Tous les comportements des héros sont de type passionnel, dessinés par le style expressionniste de l’époque. L’image, le cadrage, le jeu des acteurs, le mouvement des sujets et son aspect muet donnent au film l’intégralité de sa dimension. Le pari consiste, sans trahir le sens voulu par le cinéaste, à s’inclure dans le rythme émotionnel de l’image et à apporter une perception nouvelle à la lisibilité d’origine.
Le spectateur assiste à la théâtralisation en direct du film, attiré à la fois par l’image et leurs interprètes présents. La complicité est constante et certaines scènes sont éclairées par la voix imaginaire du réalisateur, afin que le spectateur puisse en saisir les intentions les plus subtiles.
Le mythe de Faust revisité par Murnau et Cartoun Sardines…

Distribution

Mise en scène/Adaptation : Patrick Ponce
Avec : Patrick Ponce – Jérôme Favarel – Pierre Marcon
Création et régie lumières : Stéphane Gambin
Chargé de production : Mehdi Hebouche
06 19 20 73 57  

Production co-productions

Production : Cartoun Sardines Théâtre

Nos partenaires : Département des Bouches-du-Rhône, DAC ville de Marseille, Région SUD et DRAC PACA.

Infos pratiques

Cartoun Sardines Théâtre  
Siège social : 10 rue Sainte Victorine 13003 Marseille
Direction artistique/Diffusion : Patrick Ponce
06 71 92 50 25
Régie Générale : Stéphane Gambin
  06 60 60 98 93
Chargé de production : Mehdi Hebouche
06 19 20 73 57  

Les dates

Résidence de création :
Juin 2024 :
Association Le Chapô – Gîte La Chaponie (43)
10 jours de résidence

Revue de presse :

Coup de cœur ARTE / SACD du festival d’Avignon 2011

 « La beauté du Faust des Cartoun, spectacle inspiré, donne envie de redécouvrir ce cinéma muet… » Michel Deville – Réalisateur.

 Hybride inclassable et très attachant, le Faust de Murnau sonorisé en direct par le Cartoun Sardines vaut le déplacement. Drôle et intelligent sont ici deux mots qui vont très bien ensemble. Les Trois Coups.

Il faut saluer la remarquable prestation de ces trois interprètes et se précipiter pour aller vérifier, à son tour, ce que Murnau n’avait probablement pas imaginé : l’enfer est une véritable partie de plaisir. Le Midi-Libre

Ramener le grand public à un chef-d’œuvre du cinéma muet, c’est le tour de force, la magie plutôt, du Cartoun. Un double chef d’œuvre : celui de Murnau et celui des Cartoun. On croirait presque avoir vu le film en couleur ! L’Hebdo

C’est une toute nouvelle approche du ciné-concert qu’offre le Cartoun Sardines. Le spectacle est partout, le résultat est magistral. Le Bruit du Off.

Belle rencontre entre cinéma muet, théâtre et musique. Cette association est une réussite et tout simplement un régal pour les sens. La Marseillaise

On sent le plus profond respect de l’œuvre dans cette inventivité folle qui fait regarder avec passion un “vieux“ film de près de 100 ans. Le Dauphiné Libéré

 Cartoun Sardines a réinventé le théâtre populaire, celui qui s’adresse à tout le monde, qui requinque, qui réunit petits et grands dans un même plaisir, qui se joue d’un rien sans jamais tomber dans le ridicule ou la grossièreté. La Provence

 Les trois compères semblent trouver un malin plaisir dans l’art du détournement… Ce n’est plus les coulisses du film mais bien le prolongement scénique de la pellicule. Sud-Ouest

 Une heure vingt-cinq de pur plaisir ! La Marseillaise

 Les Cartoun accomplissent un miracle : faire parler un muet. Les dialogues ne manquent pas de saveur, oscillant entre le pathétique obligé, et le baroque façon Monty Python… Le résultat est magistral. C’est à voir absolument ! La Provence.com

Public!

Vous avez aimé.....

Donnez- nous votre avis, partagez sur vos réseaux sociaux, partageons le plaisir de cette rencontre

La Fiche technique

h

Découvrez la présentation intégrale du spectacle avec son dossier artistique.

Afficher le dossier

Instantanés

Entre nous
Qu’avez vous pensé du spectacle?

5 + 9 =