CARTOUN SARDINES THÉÂTRE

Du théâtre mais pas que...      

Nos formations et ateliers

Depuis sa création, la compagnie Cartoun Sardines a toujours mis en pratique un enseignement de son travail en expérimentant une recherche spécifique autour de l’acteur et son environnement théâtral.
Tous les publics, jeunes et moins jeunes, amateurs et professionnels sont concernés.

Ateliers scolaires

Depuis sa création, la compagnie Cartoun Sardines a toujours mis en pratique un enseignement de son travail en expérimentant une recherche spécifique autour de l’acteur et son environnement théâtral.
Tous les publics, jeunes et moins jeunes, amateurs et professionnels sont concernés.

Ateliers pour adultes

Des ateliers de pratique orale et théâtrale pour accroître sa force de conviction lors d’une prise de parole en public, développer ses qualités d’empathie pour gagner en présence et en confiance, surmonter ses appréhensions, maîtriser ses émotions et gérer les situations de blocages et révéler sa personnalité et donner de l’énergie dans son quotidien professionnel.

"Grand oral"

Un prolet pour les terminales de lycées.
Comme chaque année depuis 15 ans, nous proposons un projet « théâtral », différent selon les années, au sein de la salle de classe des lycées, dans le cadre des Initiatives Éducatives Scolaires (INES) initiées par le Conseil Régional.

ateliers

En savoir plus…

Ateliers scolaires

L’apport direct d’une pratique théâtrale pour des élèves est inestimable, tant sur l’expression orale, l’aisance corporelle, la « technique de jeu » que sur le comportement humain dans leur vie future, privée ou professionnelle, familiale ou publique. Nous mettons l’accent sur des valeurs universelle : la confiance en soi, l’acceptation, la persévérance, l’écoute, le regard de soi et des autres. Autant de principes fondamentaux et essentiels.
​Le prétexte du théâtre amène l’élève à explorer, découvrir, s’étonner, s’enthousiasmer et accepter des situations positives ou négatives, fictives mais réelles, parce qu’il s’agît d’un jeu. Cette notion de jeu transcende le comportement, la personnalité, le caractère de l’élève. Il stimule sa liberté d’expression et son imagination.
Ces différents points sont déterminants dans le développement de son être.

Ateliers pour adultes

Le participant est plongé dans un univers nouveau, inhabituel. 
À partir d’un entraînement au jeu d’acteur, d’exercices sur la concentration, l’écoute, l’observation, les sens, la confiance, la conviction, la réactivité, l’émotion, l’appréhension de l’espace, nous amenons la personne à se découvrir elle, et devant le regard des autres. 
La relation théâtrale, fondée sur le principe “acteur-spectateur”, est étudiée pour permettre la prise de conscience de son propre corps, sa voix, sa singularité, ses atouts et ses qualités. Elle développe l’aisance face à la prise de parole, comment éveiller l’intérêt, maintenir l’attention et convaincre. Le théâtre permet de s’exprimer grâce au personnage joué. 
La recherche est toujours alimentée et axée sur la spontanéité, l’imagination impliquant une inventivité constante ; amener le participant, grâce à l’improvisation théâtrale, à développer une harmonie relationnelle plus complète des méthodes de communication. Nous abordons l’idée de jouer un personnage, sa sincérité, sa particularité et son originalité. Le travail de chacun sur la concentration et l’écoute s’effectue au sein du groupe et grâce au groupe, dans un climat d’empathie et de connivence. La cohésion du collectif renforce et alimente la motivation de chacun.
Le plaisir de celui qui écoute est le reflet du plaisir de celui qui s’exprime et l’impact du message est le reflet de la puissance de sa présence.
Permettre à chaque personne de se découvrir, se révéler et en jouer devant les autres.
Il faut savoir se perdre pour un temps si l’on veut apprendre quelque chose des êtres que nous ne sommes pas nous-mêmes.  Nietzsche

 

“Grand Oral”

Comme chaque année depuis 15 ans, nous proposons un projet « théâtral », différent selon les années, au sein de la salle de classe des lycées, dans le cadre des Initiatives Éducatives Scolaires (INES) initiées par le Conseil Régional.
Durant ces nombreuses années, nous avons pu nous rendre compte de la fascination des élèves pour le métier d’acteur. Le mystère du jeu d’acteur procure au jeune public, en quête d’identité et d’existence, une quantité infinie de sensations et de questions : de l’émotion au personnage, de la vérité à la fiction, du texte écrit à l’improvisation, de la distance à l’identification. 
Ce plein d’enthousiasme constitue pour l’acteur un véritable capital de sympathie, d’admiration, de fantasmes et de liens solides.
Mais le terme acteur désigne aussi celui qui prend une part active et singulière dans la société. Et les qualités recherchées sont les mêmes. Une réflexion logique et rapide amène l’élève à penser que, sur le plan humain, l’acteur de théâtre, comme l’acteur/citoyen d’une société, doit affirmer sa personnalité en toute confiance et détermination. Il prend conscience de la responsabilité et du rôle qu’il représente et qu’il joue. Il est à l’écoute, se doit de respecter ses interlocuteurs, et s’assume en affrontant sa propre représentation, c’est à dire sous le regard des autres. Enfin, si l’acteur de théâtre doit avoir une qualité essentielle, c’est dans le don de soi qu’il l’exprime, en toute générosité… Décidément, la correspondance avec le citoyen altruiste et bienveillant paraît parfaitement justifiée. 
Ainsi, la parole de l’élève devient le moteur du travail, notamment afin d’acquérir l’éloquence nécessaire à l’expression de ses convictions, cœur de sa personnalité en devenir. 
Quelle meilleure préparation qu’évoquer, travailler et expérimenter l’exercice demandé du GRAND ORAL… !

Le projet a formidablement porté ses fruits, les deux années précédentes, dans les lycées Nelson Mandela de Marseille et Arthur Rimbaud d’Istres, dont les résultats au bac ont été probants.

L’atelier de Pratique Orale.
L’axe central du travail est d’amener l’élève à prendre la parole. D’abord se présenter. En exprimant spontanément ce qui paraît le définir (Racines, passions, futur métier, valeur humaine…)    
Puis faire engager par le professeur, un travail à l’écrit, sur des thèmes actuels de société ou de la discipline enseignée et d’en extraire une oralité. Seul, en groupe, ou devant une audience.
Placer sa voix, être compréhensible, affirmer ses intentions, faire percuter certains mots, utiliser les silences, rompre une certaine monotonie de paroles (musique de mots semblable à une récitation), se surprendre en étant soi-même, s’affirmer… 
Écarter les tabous pour faire parler son émotion, puis la maîtriser, afin d’en user avec empathie.  
Un autre des objectifs est de se servir de toutes les difficultés rencontrées par l’élève pour les contrôler, sans jamais les ignorer, et en transformer les effets. Tout est matière, élément fondateur, vivant. 
L’oralité est, pour un élève, un travail indispensable à son épanouissement personnel et professionnel.
La confiance en soi, faire face au regard et à l’écoute des autres, et la détermination à entreprendre sont les qualités premières de tout être humain en apprentissage de la vie… 
Le Grand Oral, nouvellement apparu dans les programmes de l’éducation nationale, donne cette chance aux élèves de terminale… 
À partir de plusieurs thèmes, élaborés avec le professeur, puis discutés avec les élèves, un travail d’écriture est demandé, pour en extraire peu à peu une parole juste, libre, cohérente et sincère. 
Les modalités du projet varient en fonction des moyens mis en œuvre.
Si le travail s’imagine sur une plus longue période, nous pouvons proposer des exercices et jeux théâtraux qui introduisent parfaitement les formes choisies et l’apprentissage des moyens d’expression utilisés.

4 + 2 =